English
     
     
         

Synopsis

Représenter l’espace


Responsable international : Victor Stoichita,
Université de Fribourg, CH
Responsable canadien : Alain Laframboise,
Université de Montréal, CA


Notre discipline peut être envisagée comme l’histoire de régimes divers de la visibilité, rivalisant pour élaborer ou pour déconstruire toutes sortes d’espaces fictifs. Les œuvres d’art peuvent représenter des habitudes de voir et de comprendre le monde socialement admises par le biais de conventions variées : perspective monoculaire, vedute, trompe-l’œil, panoramas, maquettes, etc., systèmes idéologiquement marqués sans lesquels toute saisie s’avérerait cependant inintelligible. La manière dont l’histoire de l’art s’est intéressée à ces conventions a aussi considérablement varié.

Vera Beyer, Universität Hamburg / Europa-Universität Viadrina, Frankfurt (Oder), DE
Law or Independence – What Does the Frame Stand For?

Isabelle Bouvrande, Centre d’Études Supérieures de la Renaissance, Tours, FR
Représenter l’ « espace » à la Renaissance, une question d’atopie. Lecture picturale de portraits vénitiens du XVIe siècle

Sybille Ebert-Schifferer, Bibliotheca Hertziana - Max-Planck-Institut für Kunstgeschichte, Rome, IT
Alberti’s Window Space and its Inherent Antagonist: Trompe-l’oeil as a Catalyst Towards its Negation

Pablo Escalante, Universidad Nacional Autónoma de México, MX
Clouds and Us: From Vision to Transit. A Visual Configuration and its Pervasive Influence on Mexican Popular Culture

Julia Gelshorn, Universität Bern, CH
From Flatness to Space and Back Again: Concepts of Representation in the Work of Gerhard Richter and Sigmar Polke

Olga Hazan, Université du Québec à Montréal / Université Laval, Québec, CA
La mutabilité dans la figuration de l’espace, du temps et du corps sacré

Philippe Kaenel, Fonds national suisse de la recherche scientifique, Lausanne, CH
La nature morte photographique en question : les origines d’une « nouvelle vision »

Stuart Lingo, Michigan State University, East Lansing, US
Putting Death in Perspective

Luke Morgan, University of Melbourne, AU
The Early Modern Trompe-l’oeil Garden

Stanley Murashige, School of the Art Institute of Chicago, US
Space as Uniqueness of Event in Chinese Landscape Painting

Didier Prioul, Université Laval, Québec, CA
Limites et modalités du visible : représenter l’espace canadien au XIXe siècle

Giuseppina Raggi, Università di Bologna, IT / Universidade de Lisboa, PT
Dipingere l’architettura: lo “spazio ricreato” di Agostino Mitelli

Sebastian Schütze, Bibliotheca Hertziana - Max-Planck-Institut für Kunstgeschichte,
Rome, IT / Department of Art, Queen’s University, Kingston, CA

The Poetics of the Fictive and the Real in Seventeenth-century Art

Yvonne Scott, Irish Art Research Centre, Trinity College, Dublin, IE
Picturing Clouds, Clouding the Picture

Johannes Stückelberger, Universität Basel / Université de Fribourg, CH
Spiegelreflexionen. Robert Smithsons dialektische Raumauffassung

Cristian-Robert Velescu, Universitatea de Vest din Timisoara, RO
Marcel Duchamp et Victor Brauner – Autour de la quatrième dimension et la « rechute » dans le tridimensionnel